Chercher une réservation

«

août 09

Imprimer ceci Article

WALDEINSAMKEIT

WALDEINSAMKEIT

Ce terme allemand n'existe pas en français signifie l'isolement en forêt ou le sentiment d'être seul en forêt.

Le mot est une combinaison de « wald » signifiant forêt et « einsamkeit » signifiant solitude ou solitude. Nous vivons la waldeinsamkeit dans les moments où nous sommes entourés par la forêt et nous nous sentons totalement en paix. Waldeinsamkeit représente notre lien inhérent à la nature et décrit un sentiment souvent indescriptible.

Dans le monachisme chrétien européen, jusqu'à la fin du Moyen Âge, ermites et ermites se réfugiaient dans l'isolement dans la forêt, d'une part loin de l'agitation de la ville et, d'autre part, de les tendances séculaires dans le monastère (comme les Vallombrosans ), où elles étaient provoquées par le peuple recevaient souvent une haute estime. Exemples d'ermites dont les anciennes grottes forestières sont encore aujourd'hui des lieux de pèlerinage appréciés.

L'isolement dans notre Aire Naturelle de camping La Ferme aux Cerisiers est une réalité. En effet, certains emplacement plus éloignés des autres que certains, même si nous respctons 300m² par emplacement, vous permette de ne voir personne ni d'être vu par quiconque. Vos seuls compagnons sont la faune et la flore existante autour de vous.

Envoutante et revigorante, un séjour en forêt nous fait réellement du bien ! 

La forêt est bien devenue un refuge en ces difficiles. De tous temps, elle a été un refuge pour fuir l'oppression d'où qu'elle vienne.

Les principales valeur de la forêt sont le bien-être et l'apaisement et la connexion avec la nature.

Ses bienfaits naturels sont essentiels à notre survie comme l'absorption du CO2, la purification de l'eau et le fait d'herberger une faune et une flore exceptionnelle.

Dans quelques milliers d'hectares vivent 10 000 espèces d'êtres vivants. Un ecosystème qui accueille une telle diversité doit absolument être préservé.

17% des oiseaux et 7% des mammiferes qui y vivent sont menacés.

Un forêt possède un coeur préservé, des zones humides (comme dans notre Aire Naturelle de camping La Ferme aux Cerisiers avec 2 marres naturelles.

Notre chataîgneraie (utile pour la nourriture de la faune sauvage), notre sapinière, nos vergers de cerisies, de prunes, de cognaciers, de pêches et d'abricots sont autant de diversités dans laquelle vous séjournerez. 

La chasse est interdite sur le territoire du camping et s'y developpent nombre d'animaux. Il n'est pas rare de croiser un chevreuil venant s'abreuver, des chauves-souris  et des lapins.

Notre terrain de camping redevenant un espace totalement naturel les 6 mois d'hiver il est une lieu de prédilection pour la faune et la flore. Nous accordons une attention toute particulière à la période du printemps car c'est à ce moment là que se développent les insectes. Nous effectuons la tonte des emplacements le plus tard possible soit en juin pour que les oiseaux puissent se nourrir le mieux possible. Etant labelisé "refuge LPO", nous gardons intact les lieux d'habitat comme bosquet, haies, afin de favoriser la nidification des oiseaux. Chaque matin, le concert de ces derniers est exceptionnel sur notre site.

Parsemeée de chênes parfois très vieux (un chêne peut atteindre 800 ans), d'accacia (excellent pour les abeilles), et d'inombrables autres espéces végétales, nous privilégions la pousse naturelle à la plantation de végétaux non endémique. Car ce sont ceux qui se développent le mieux.

Nous laissons aussi volontairement des bois morts car ils contribuent à donner le gîte et le couvert à une communauté variée de champignons, d'oiseaux, de chauve-souris, de mousses qui décomposent le bois. 25% des espèces végétales et animales dépendent du bois mort ! C'est pour cela que lorsqu'un arbre est coupé sur notre terrain nous ne déterrons pas les souches car les racines et la souche elle-même fournissent un nutriement important.

Voici un lien sur l'importance du bois mort dans la forêt.

Les racines vivent en association avec les champignons formant ainsi les mycorhizes, des organes chimères.Soit 1 kilomètre de filament par mètre de racine. Un arbre multiplie par 1000 à 10000 sa surface aérienne dans le sol. Les champignons font office de rabatteurs pour procurer les substances minérales et eau nécéssaires à l'arbre.Par ce réseau souterrain, les arbres, même d'espèces très différentes, peuvent se transmettre mutuellement du phosphore.de l'azote et du sucre. Jusqu'à 10% du carbone fixé par un arbre peut se retrouver chez un arbre receveur.

Les plantes qui fabriquent leur nourriture à partir du CO2, de l'eau et de l'énergie lumineuse (photosynthese), jouent le rôle de producteurs. Elles servent de repas aux consommateurs primaires (herbivores) dévorés par les consommateurs secondaires (les carnivores). Ici les chenilles se nourrissent de feuilles ou d'aiguilles. Elles sont elles-mêmes avalées par les mésanges qui finissent dans le gosier des éperviers. Une mésange peut avaler 5000 à 8000 chenilles en 3 semaines d'élevage de ses petits. La chaîne alimentaire dans toute sa splendeur.

WALDEINSAMKEIT est un concept proche du nôtre car se promener en forêt est excellent pour notre santé. Au Japon il existe le SHINRIN YOKU (appelé aussi bain de forêt), démontrant qu'un séjour en forêt agit sur la dépression et le taux de glucose dans le sang mais aussi certaines études démontrent un renforcement du système immunitaire.

Notre camping possède de ce fait une grande diversité d'espèces végétales qui s'entraide entre-elles.

WALDEINSAMKEIT est donc une façon de vivre qui s'est adaptée à notre petite Aire Naturelle de camping.

Lien Permanent pour cet article : http://www.camping-maclas.fr/waldeinsamkeit/